The incomplete RepRap Prusa Mendel beginner's guide/fr

From RepRapWiki
Jump to: navigation, search

Le guide incomplet du debutant: RepRap Prusa Mendel est une tentative de rassembler en un seul document toutes les informations au sujet de la RepRap Prusa Mendel disponibles sur l'internet.

Sa raison d'être est qu'il est parfois plus pratique d'avoir des informations basiques rassemblées en un seul endroit plutot que d'essayer de vite obtenir des précisions ou des réponses sur l'IRC ou ailleur sur internet pour des soucis qu'un debutant ne peut exprimer, voir même comprendre.

Grossièrement ce travail est un copier/coller des sites d'infos critiques, de liens ayant du contenu utile, et de quelques unes de mes experiences.

Ce guide fut écrit en octobre 2011 et a été mis à jour fréquement depuis.

Bien qu'il soit centré sur le modèle Mendel Prusa, j'éspère qu'il sera utile aux constructeurs d'autres modèles.

Ce guide peut aussi etre utilisé comme un portail vers d'autres liens comme Thinginverse, Richard Horne's blog, Slicer-Cura-Craftware etc, Marlin-Sprinter, Repetier etc...

En aucunes circonstances ne peut on considerer ce document comme complet.

Par COS_(Konstantinos Tziampazis). Vous pouvez télécharger ce document (v2) içi

TABLE DES MATIERES


Contents

CHAPITRE 1, INTRODUCTION

QU'EST CE QUE L'IMPRESSION 3D ?

..."L'impression 3d est une forme de la technologie de fabrication par dépot où un objet en trois dimensions est crée par application sucessives de couches de matière. L'imprimante 3d est généralement plus rapide, plus abordable et plus façile à utiliser que les d'autre technologie de fabrication par dépot. L'imprimante 3d offre aux developpeurs de produit la capacité d'imprimer parties et assemblages fait de différents materiaux aux propriétés mechaniques et physiques différentes en un seul et même process de fabrication. Les modèles usinés par les technologies avancées d'impression 3d ont un rendu qui leur permettent de servir comme prototypes."

..."Un grand nombre des technologies pour l'impression 3d sont en compétition mais sont disponibles. Leurs principales différences tiennent dans la façon dont sont disposées les couches pour construire les parties. Des méthodes utilisent la fonte ou le ramollissement de la matière pour produire les couches - e.g. frittage séléctif par laser (SLS: selective laser sintering) et le modelage par depot en fusion (FDM: fused deposition modeling) - pendant que d'autres déposent des matériaux sous forme liquide qui sont séchés par diverses technologies. Dans le cas des systemes par lamination, de fines couches sont coupées pour joindre et coincider ensembles."

..."Les imprimantes 3d industrielles sont faites par des compagnies telles Object Geometries, Stratasys, 3DSystems et Z-Corp. Le prix moyen de telles imprimantes est de 10 000 Eur ou plus."

(- Wikipedia; 3D printing)

RepRap Prusa Mendel est une imprimante 3d de type FDM (Fabrique par dépot).

Içi se trouvent des vidéos sur la manière de travailler des imprimantes par dépot:

Pour aller plus loin youtube.

Videos sur des imprimantes 3D commérciales:


QU'EST CE QUE REPRAP?

"RepRap est une imprimante 3d de bureau et libre de droit capable d'imprimer des objet en plastique. Puisque de nombreuses parties des RepRap sont faites de plastique et que les RepRap peuvent imprimer ces parties, RepRap est dite machine homo-répliquante, machine que chacun peut construire en se donnant du temps et des composants. Ca veut aussi dire que - si vous possédez une RepRap - que vous pouvez imprimer pleins de trucs utils, et que vous pouvez imprimer une autre RepRap pour un ami... ...RepRap parle des machine homo ou auto-repliquantes et de les rendre gratuitement disponibles pour le benefice de tout un chacun... ...RepRap fût la première imprimante 3d à bas coût, et le projet RepRap à initié la révolution des imprimante 3d en open-source. Comme décrit dans la vidéo sur la droite." Main_Page

..."RepRap est la contraction de Replicating Rapid Prototyper: Replicateur rapide de prototype. Cest l'imprimante 3d auto-copiante présentée dans la vidéo sur la gauche - a self-replicating machine. Cette impimante 3d construit ses parties en couches de plastique. Cette technologie existe déja, mais la machine commercialisée la moins cher est au alentour de 30 000 Eur et n'est pas du tout conçue d façon à ce qu'elle puisse se reproduire. Ce que fait donc l'équipe de RepRap est de développer et de donner des designs de machines bien moins chères avec la capacité nouvelle de pouvoir se répliquer (le coût des composant avoisinne les 350 Eur). De cette façon ça devient acessible aux petites communautés du monde du développement ainsi qu'aux particuliers. Suivant les principes du mouvement pour le logiciel libre, nous distribuons la machine RepRap (ndt: comprendre les designs) pour aucun coût à quiconque est sous licence open source (la licence générale public GNU). Et donc, si vous possédez une machine RepRap, vous pouvez l'utiliser pour en faire une autre et la donner à un ami... ... Le projet RepRap à connu un vif succés en Mars 2005 après un battage médiatique important, depuis l'idée est repartie sur le web sous forme d'articles écrit par Adrian Bowyer le 2 Février 2004." (About)

Adrian Bowyer explique son imprimante 3d RepRap

Il y a plusieurs modèles de RepRap tels que:

  • Darwin (le père, là où tout a commencé)
  • Mendel (par Ed Sells, le successeur) ET RepRapPro Mendel qui introduit les bi moteurs Z dans les Prusa et utilise les extrudeurs bowden, menant a un nouveau modèle. Ce travaille a été réalisé par Adrian Bowyer et son équipe.
  • Huxley (par ErikDeBruijn, dit "le petit") ET RepRapPro Huxley qui est une amélioration récente de Huxley par l'introduction des bi moteurs Z des Prusa et utilisation des extrudeurs bowden, menant a un nouveau modèle. Ce travaille a été réalisé par Adrian Bowyer et son équipe.
  • Prusa (par Josef Prusa http://josefprusa.cz/pages/english, le moyen le plus facile et rapide de construire et d'imprimer une Mendel.
  • Prusa V2 (par Josef Prusa, plus moderne, meilleur, avec de nouvelles parties RP et d'autres plus anciennes mais optimisées)
  • Tantillus (par Sublime, la RepRap portable entièrement imprimable!)
  • Prusa i3. La i3 incorpore les leçons apprises des deux designs de Prusa précédentes, ainsi que d'autres designs de Prusa populaires et modernes.
  • Makergear Prusa (Par Rick Pollack, une Prusa vendue en kit dans le commerce avec des parties RP modiffiées pour de meilleurs performances. [1] )
  • Wilson (Prusia faite de 2020 extrusions en aluminium, design initial de mjrice).
  • Wallace(par whosawhatsis, vaguement basée sur le Printbot mais completement redisgnée par [OpenSCAD] pour être plus robuste)
  • Prusa Air 2 (par Mecano, des plastiques transparents donent a la prusa un air extra)
  • Rostock (par Johann, est une imprimante 3d robot delta avec un volume de construction de 8x8x16 inches, soit 200x200x400 mm. Bien que sont designe ne ressemble en rien a une RepRap c'est une imprimante 3d DIY qui utilise des pièces imprimées RP comme les RepRap.)
  • FoldaRap (par Emmanuel, la RepRap portable façon portefeuille!)
  • Morgan (par Quentin Harley le gagant du prix Uplift!Uplift Prize Winner!).
  • Simpson (par Nicolas Seward, est caractérisée par son infrastructure delta avec de simples joints revolute, assez génial a voir imprimer!)
  • R-360 (par Replicator Warehouse, est la première imprimante polaire avec plateau tournant!)


Ci-dessous vous trouverez des Mendel-like ou des clones de Mendel qui sont vendues en kit dans le commerce et qui sont légèrement différentes des mendel originales: (ces modèles sont les produits de R&D des vendeurs respectifs)

NOTE: Vous devez garder a l'esprit qu'en choissant un model mendel-like il vous sera difficile de trouver une partie spécifique de l'imprimante si celle-çi venait a casser.

L' arbre de famille des RepRap montre les développements et variations du projet RepRap, et la base de donnée de la famille RepRap est une feuille de calcul qui liste et date les occurences des développements.


OK J'EN VEUX UNE

Bien vu! Mais avant de vous lancer vous devez faire quelques recherches sur le sujet. Après tout vous êtes un petit nouveau... (puisque vous lisez ceçi).

Avant d'aller plus loin vous devez comprendre que RepRap est un projet open source qui est en développement et qui requiert des compétences techniques ( de la soudure au gros bricolage). Si vous êtes excité par une imprimante 3d seulement et PAS par sa construction, je suggère que vous en achetiez une pré-assemblée vendue en magasin et que vous ne vous ennuiez pas à lire le reste de ce document concernant la construction et le "réglage fin" (tunning).

Retenez... "Il est généralement suggéré de ne pas acheter un kit complet car vous l'aurez dur pour trouver quelqu'un afin de réparer la machine lorsqu'une panne survient. Toutes les imprimantes 3d cassent parfois."

Ci dessous vous trouverez des imprimantes de bureau commerciales, prêtes à découdre:
*Cube http://cubify.com/cube/
*M(aka Mosaic) http://www.makergear.com/products/m-series-3d-printers
*Replicator http://www.makerbot.com/
*Ultimaker https://www.ultimaker.com/
*UP!  http://pp3dp.com/
Ces imprimantes ont toutes un design particulier, ainsi que des FW (firmware) & hôte s/w et des assemblages différents de celui du concept Reprap,
quoique elles soient tout à fait adaptés pour ceux qui souhaitent entrer dans l'impression 3D juste pour imprimer. Toutes les imprimantes çi-dessus
sont faites avec des composants assemblés qui ne peuvent être répliqués en utilisant l'imprimante elle-même, ce qui est un aspect majeur 
différentiant les RepRap des autres. Ces imprimantes ne sont pas des RepRap.

Concernant les machines déjà assemblées lisez le chapitre 2.

Si vous lisez ceçi j'imagine alors que vous avez décidé de rentrer par le chat de l'aiguille. Ca signifie que vous n'êtes pas seulement intéressé par une imprimante 3d mais aussi par le 'trip' que pourra vous procurer la fabrication de votre propre RepRap. Vous avez besoin de seulement 3 arrêts pour y arriver...

1er arrêt. C'est le site web de RepRap.org. Içi vous trouverez presque tout, bien que certaines infos puissent être obsolètes, d'autres seront a jour.

Page principale

Je suggère que vous lisiez BEAUCOUP. Vous pouvez utiliser le glossaire pour vous familiariser avec les nouveaux termes. (http://reprap.org/wiki/Glossary) Selectionnez une des pages "how to build" (http://reprap.org/wiki/RepRap_Options) pour avoir un avant gout de ce qui vous attend...

Il y a aussi un moteur de recherche que vous pourrez trouver utile sur ce site puisqu'une tonne d'info ne peuvent être touvées façilement juste en navigant.Par exemple, rentrez dans le champs de recherche: objet, extruder, etc. Je trouve que c'est plutôt utile comme dictionnaire pour des mots techniques inconnus(par ex. lit chauffant, grenouille ecrabouillée, etc.)

Toute les informations nécéssaires pour la construction peuvent être trouvées là: Assemblage de la Prusa Mendel

2eme arrêt. C'est l'IRC irc://irc.freenode.net/#RepRap (pour chatzilla) ou http://webchat.freenode.net/?channels=reprap un chat-room interfacé sur un simple navigateur web.

Pour ceux ayant déjà un client IRC il suffit de séléctionner freenode puis le channel #RepRap.Une fois dans l'IRC vous obtiendrez de l'aide d'utilisateurs très expérimentés. Présentez vous simplement puis posez votre question. Dans l'IRC les informations sont a jour quoique parfois vous trouverez dur d'expliquer quel est votre problème exacte à cause de la barrière du langague ou le maque de bagage technique. Ne vous en faites pas, tous le monde içi voudra vous aider.

3eme arrêt. C'est le forum RepRap. http://forums.reprap.org/ Içi vos questions ont peut être déjà touvées réponses.Verifiez souvent.


CHAPITRE 2, AQUISITION

REPRAP OPTIONS

Vous avez 3 options:

  1. Acheter une Mendel déjà toute assemblée.
  2. Acheter un kit complet Mendel (ou Mendel-like).
  3. En construire une (acheter toute les composants de distributeurs différents).

Catégorie 1 s'applique généralement aussi aux modèles de la catégorie 2 mais les modèles sont vendus déjà tout prêts. Je ne vous le recommande pas dans la mesure où les colis sont lourds et fragiles.

Infos sur http://reprap.org/wiki/Prusa_Buyers_Guide. Plus d'info également sur le chat IRC.

Catégorie 2 est le terrain de jeu de l'amateur moyen qui ne s'y connait pas trop en bricolage, electronique, soudure, ingénieurerie, programmation ou qui n'aurai pas accès aisé aux parties requises à la construction de la machine. Ces kit sont destinés à ceux qui goûtent le montage de kits plastiques ou ceux qui ont déja l'experience d'outils comme les tournevis éléctriques, multimètres, dremels, soudeurs élécrtiques, etc. C'est donc destiné à la majorité de ceux qui veulent (comme moi) monter rapidement et facilement leur imprimante.

La recette est simple: le kit arrive dans une bonne grosse boîte bien lourde, vous passez un peu de temps à la construire (du bonheur pour ceux qui aiment), un peu de temps à la calibrer, puis le reste de votre temps à imprimer et à paratager vos conaissance dans #RepRap.

Allez sur http://reprap.org/wiki/Prusa_Buyers_Guide. Plus d'info sur le chat IRC aussi.

Catégorie 3 est pour les constructeurs les plus experimentés (les anciens de la catégorie 2). Les machines construites de cette manière coûtent considerablement moins chères, environ 50% moins que celles de la catégorie 2, mais il y a toujours de risque de tomber sur des parties de moins bonne qualité (comme les tiges lisses qui doivent être droites et très régulières, très lisses). Vous aurez cependant le contrôle absolu de la qualité de vos pièces et ferez alors vos choix.

Une RepRap est constituée de plusieurs types de parties différentes:

  1. Le Rapid Prototyped ou RP (parties RepRapées qui sont utilisées pour monter les tiges qui forment la charpente, monter les moteurs et les chariots x-y). Ces pièces sont imprimés grâce à une autre RepRap.
  2. Pièces mécaniques. Ces sont les tiges lisses (pour faire glisser les chariots) et les tiges filetées , les écrous, joints, rondelles, courroies , butées, portées, ressorts , etc.
  3. Pièces éléctroniques. Les controlleurs des moteurs. Ils sont tous connectés à un controlleur principal qui lit le gcode venu de l'ordinateur et les traduits en mouvements de moteurs. Aujourd'hui la carte éléctronique la plus populaire est l'Arduino avec socle pololu (appellé RAMPS ), ou Arduino avec le socle Sanguinololu
  4. Pièces éléctriques. Comme les cables, générateurs , moteur pas à pas , butée de fin de course (endstop), etc
  5. Pièces de l'échangeur de chaleur (hotends). C'est la partie la plus dure, voire vicieuse à trouver/fabriquer.
  6. le firmware. Sprinter par Kliment est le FW suggéré pour les machines Ramps. Ca s'upload sur l'Arduino via le soft de contrôle Arduino.
  7. Le logiciel. Ca inclut:A) Le logiciel HOST qui conecte le PC avec l'imprimante ( repsnapper , ou de préférence Kliment's pronterface ), et B) l'application qui convertit le modèle solide en série d'instructions gcode que votre imprimante comprends ( slic3r par Sound ou skeinforge/SFACT par Action68)
Spacexula, essaie de faire un guide du coût relatif pas à pas guide


Puisque la plupart d'entre nous ne pouvont faire notre propre échangeur de chaleur (hotend), vous trouverez içi la plupart des fournisseurs réputés:

Içi se trouve une comparaison des hotends . Dans cette liste tous les hotends du marché ne sont pas inclus. (par ex. le hotend de la Prusa est manquante).

Regardez aussi ce comparatif en vidéo des hotends de ParCan, ainsi que le Reifsnyderb J-Head hotend par Rotorit.

Il y a aussi ce Référentiel de construction d'une imprimante 3d RepRap

Si vous vous demandez en quoi un hotend peut être en échec, il y a cette vidéo

SOMMAIREMENT

Pour concrétiser votre imprimante RepRap vous aurez besoin de:

  1. Construire le hardware.
  2. Construire l'éléctronique. (Category:Electronics; RAMPS, Sanguinololu, etc.)
  3. Cabler les moteurs, les prises, les butées de fin de courses, les thermistors, l'échangeur de chaleur à l'éléctronique.
  4. Uploader le firmware à l'élécrtonique.
  5. Charger l'hôte au PC et connecter l'imprimante.
  6. Utiliser un programme de découpe sur le PC (Skeinforge/sfact, slic3r) pour découper un fichier stl (l'objet que vous voulez imprimer) et générer le gcode.
  7. Charger sur votre Hôte le gcode généré depuis le programme de découpe.
  8. Executer la commande "imprime" sur l'hôte.


LES TOOLKITS DU REPRAPEUR

Qu'importe l'option retenue, en tant que RepRapeur vous avez besoin d'un toolkit décent. Même lorsque vous prennez un kit complet vous en aurez besoin pour la maintenance et la (re)calibration. L'avoir prêt vous sauve d'une frustration plus tard. Cette page rescence ce dont vous aurez besoin: outils requis


FILAMENTS

Enfin, vous aurez besoin de filament de plastique. Pour une liste des revendeurs (avec critiques!), voir: les fournisseurs de matériaux imprimante 3D .


S'il vous plait, notez le site marchand, cela aidera ainsi les autres en évitant les mauvais et en supportant les bons !!


CHAPITRE 3, CONSTRUCTION

Etant entendu que vous avez acquis tous les composants requis il est temps de vous mettre a construire...

La BOM (bill of materials: liste du matériel) est une liste de toues les parties nécessaires dont vous aurez besoin pour construire une prusa. Elle peut être trouvée dans le visuel du manuel de construction mentionné plus bas.

MANUEL - GUIDES

INSTRUCTIONS PAS A PAS

  • Le livre du RepRap. C'est votre premier arrêt. Un très bon ouvrage de vulgarisation sur la construction de votre propre RepRap.
  • En option, si vous faites un extrudeur de WADE, vous aurez besoin de ce manuel.

Ci-dessous se trouvent une série d'instructions pour les Prusas Makergear. Ce sont des Prusa avec certaines parties modifiées pour optimisation. Makergear est aussi connu pour la bonne qualité de ses échangeurs de chaleur.

  1. Instructions sur le plastificateur incrémentiel.
  2. Instruction sur le corps de chauffe en céramique.
  3. Instructions sur le superpack.

Après avoir finit de construire vous devrez calibrer l'imprimante.

Içi se trouve le guide de calibration de Triffid Hunter.

Mais vous devrez aussi lire le guide wiki sur la calibration.

Le coin des Rostocks

GUIDES VIDEO

La source principale de guide vidéo est (bien sûr) youtube. Il y a là de nombreuses personnes qui partagent leur expérience en publiant des vidéos.

Ci-dessous se trouve juste un petit échantillon de ce que vous pouvez y trouver.

Construction

  • L'assamblage de RepRap en 12 vidéos par filear .
  • Comment construire une RepRap Prusa i3, par engineglue


Préparation de la surface d'impression


Soudure de l'éléctronique

  • Notez que certains controleurs RepRap comme la Generation 7 Electronics n'ont pas besoin de préparations du générateur du tout, vous les branchez simplement.


Construction du Hotend

  • Si vous avez de l'expérience, vous pouvez faire votre propre hotend. Wildseyed décrit comment dans une série de tutoriels.


Software/firmware

  • Si vous choisissez d'utiliser sprinter comme firmware, vous devez voir le tutoriel pour sprinter de spacexula.


Calibration


Guides, Tips, Tests et plus

Thomas Sanladerer a fait un remarquable travail d'approfondissement des connaissances sur les imprimantes 3d. C'est un travail génial qui profitera aux RepRapeurs amateurs comme aux plus avertis.


Le coin des Rostocks


Parties électroniques

Les RepRap modernes (à partir de 2011) peuvent prétendre à un panel plutôt étendu de pièces éléctroniques qui se valent toutes pour contrôler les moteurs, senseurs, etc... Elles ont toutes les mêmes spécifications de base, tournent avec les mêmes firmwares et ne différent seulement que sur des trucs optionnels comme par exemple le support d'un second extruder. Je vous suggère aussi d'aller voir dans | la page des cartes électroniques alternatives.

  • Les plus largement utilisées: Ramps
  • Une solution simple façe pour do-it-yourselfers (ndt: intraductible sinon par bricoleur) et les moddeurs: Generation 7 Electronics
  • Carte compact tout-en-un, abordable et connecteurs à visser seulement: Melzi
  • RAMBo (Carte mère compatible Arduino pour RepRap): RAMBo
  • Le plus simple à configurer et pourtant puissant (32 bits): Smoothieboard
  • 4pi,une superbe petite carte controlleur pour imprimante 3d, pas Kliment.4pi a besoin de son propre firmware sur github.
  • PCPowerSupply, si vous avez choisi d'utiliser un générateur de PC pour alimenter les parties électroniques de votre RepRap.

Note: Lorsque vous demandez à kthx ou à quelqu'un d'autre pour l'ordre des couleurs du cable de connection des moteurs sur l'éléctronique, vous obtiendrez généralement les 4 couleurs dans un ordre particulier. Cet ordre prends compte que vous tenez (c'est un pré-requis) la carte éléctronique orienté de la bonne façon, c'est à dire celle qui vous permet de lire les lettres ou mots qui figurent dessus - et non de lire les lettres à l'envers!

Içi se trouve les principaux revendeur de composants électroniques en ligne:

  1. Digi-Key
  2. Farnell
  3. Mouser
  4. RS

Pour les moteurs pas à pas, essayez içi et içi.

Pour Arduino içi.


Arduino

Toutes les parties éléctroniques des RepRaps sont compatibles à Arduino, ou même, sont empilées sur la base de l'Arduino original (RAMPS), faisant un sandwich. Ainsi, le soft d'arduino et sa chaine d'outils peuvent être utilisés pour les configurer.

Voiçi Download page|la page de téléchargement des pilotes, applications de contrôle et des instruction d'installation (vous en aurez besoin pour connecter l'éléctronique à votre ordinateur et pour uploader le firmware dans la carte).

Installation: instructions étapes par étapes pour configurer le programme Arduino et le connecter à un Arduino Uno, Mega2560, Duemilanove, Mega, ou Diecimila.


Software

Vous aurez besoin: 
#Du programme HOTE (Pronterface, Repsnapper, RepRap, Repetier Host).
#Du programme pour convertir un fichier d'objet en gcode (Skeinforge/SFACT, Slic3r, RepRap, Repsnapper).
#D'un programme additionnel (pour créer des objets en 3D à imprimer puis pour les ajuster sur le plateau d'impression).
Note: Quant il n'y a qu'un seul objet à imprimer, ça se calle automatiquement au centre du plateau.

Içi se trouve une comparaison de chaine d'outils RepRap (une chaine d'outils consiste en tous les éléments de programmation requis pour créer des modèles 3d depuis les modèles CAD jusqu'au firmware).


Programmes Hôte&découpe


Application Repsnapper, le client hôte + le découpeur, manuel et code pour tous les OS disponibles.

Programme hôte RepRap dernière version , le client hôte+découpe original par l'équipe d'Adrian Bowyer. Pour les instruction d'installation voir:

et pour les instructions utilisateur, voir:

ReplicatorG le client hôte + l'application gcode et son manuel


Programme hôte


Pronterface

Repetier-Host
C'est un client simple à utiliser qui est optimisé pour fonctionner avec le firmware Repetier. Bien que d'autres firmware marchent aussi: Sprinter, Teacup, Marlin, et tous les autres firmware compatibles du coin. Il y a aussi une option de découpe. Pour découper vous pouvez utilisé la solution intégrée: le découpeur Slic3r ou encore le fameux Skeinforge. Les principales caracteristiques sont:

  1. Le pré-visionnage du G-Code. Vous pouvez même en changer et voir la différence.
  2. Surlignage de la syntaxe et explications du code.
  3. Editeur de STL - places, pivotes, et mets à l'échelle votre fichier STL sur votre plateau d'impression et l'enregistre ou le découpe.

Le client hôte de Repetier se trouve içi.


Octoprint
OctoPrint différe des autres solutions pour le client hôte dans le fait qu'il se consacre principalement à produire une interface web qui permet de contrôler à distance l'imprimante depuis n'importe où sur le réseau et même d'internet tout en proposant la même réactivité et les mêmes options de feedback que celles disponibles sur les applications natives de client hôtes comme celles listées dessus.


Applications de découpe.


Skeinforge. Son application gcode et son manuel. Windows auto-installeur içi.Le Blog d'Enrique contiens toutes les news et des infos sur les problêmes au sujet des nouvelles versions de SF. Içi se trouve ProfileMaker par Makerblock une application en ligne qui fait des profiles SF pour vous, aidée par la formule du Profileinatorde Dave Durant.

J'ai trouvé ces liens sur la manière de configurer skeinforge proprement.

[2] [3] [4] [5] [6] [7] [8] [9] [10] [11] [12] [13]

Slic3r est une application gcode prometteuse par Sound, dont voici le fichier read me.Içi, se trouve un guide très compréhensible sur les réglages. De plus une documentation très utile pour débutter et utiliser slic3r peut être trouvé . Il y a un manuel en pdf.

SFact comme mentionné plus haut est une version optimisé de SF avec de nombreux paramètres déjà pré-établis pour vous. A télécharger içi. Enfin, il y a une FAQ SFACT et un WIKI SFACT.

Cura est un projet dont l'objectif est d'être une solution software unique, autonome pour les imprimantes 3D. Bien que dévelloppé pour fonctionner sur des imprimante Ultimaker 3D, il peut fonctionner avec d'autres imprimante RepRap. Cura contient une partie du moteur skeinforge, ce qui en fait quelque chose de plus mature et de plus évolué que les autre découpeurs. Quant slic3r ne pourra faire mon travail, cura lui le fera avec la meilleur qualité d'impression. pour être le plus exact j'ai fais une comparaison d'impressions en utilisant ce ; Je l'ai découpé avec cura, slic3r et craftware en utilisant les mêmes paramètres partout. Cura a été de loin le meilleur (pour ne pas dire le plus RAPIDE des trois). Vous pouvez faire un test similaire pour le vérifier aussi. Vous l'aurez Get it içi. Il y a aussi un manuel en pdf.

KISSlicer (Keep It Simple Slicer) est un nouveau programme de découpe qui nous arrive en deux versions: gratuite pour les têtes simples, et PRO (non gratuit) pour les têtes multiples et un support des modèles. Il y a un guide de démarrage rapide, mais pas de manuel en Anglais, juste en Allemand :-(

CraftWare est un tout nouveau découpeur, en source férmé pour le moment, qui est initialement prévu pour être utilisé avec CraftBot, une imprimante 3D Hongroise. Le soft est très bien écrit, ça ressemble à Cura, sauf que ça en fait plus... Vous pouvez même définir le support à la main, juste comme dans Meshmixer (!). C'est totalement paramétrable pour correspondre à votre imprimante puisque vous pouvez définir la buse, le filament, l'aire d'impression, etc... et ça découpe VITE! On pourrai même dire que ça combine cura, slic3r, et skeinforge ensemble! disponible içi mais il n'existe pas encore de manuel.


Applications additionnelles.


Art of illusion , le programme qui vous aide à designer vos objets.

OpenSCAD, qui est plus centré sur le design des objets non artistiques.

Blender peut être utilisé pour arranger plusieurs objets en un seul lot à imprimer, comme le plateau trouvé dans pronterface. Vous pourrez aussi l'utiliser pour faire tourner les objets sur le plateau pour vos besoins. Un guide rapide peut être trouvé içi.


Meshmixer, par Autodesk 123D est un outil gratuit pour travailler avec des modèles en "fil de fer" (comme ceux que vous utilisez pour l'imprimante 3D). C'est un excellent outil de création, merveilleux pour relier entre eux des polygones existants mais aussi pour préparer des fichiers d'impression ou de fabrication (comme des scans).

MeshLab est en open source, portable, et extensible et sert à l'édition et à l'établissement 3D de mailles en "fil de fer" triangulaires désstructurés.


Netfabb Studio. Un outil pour réparer et manuipuler les fichiers STL. Netfabb Studio est gratuit mais son code n'est pas en open source. La version PRO (payante) vient avec un découpeur professionnel et bien plus.

Procédure d'impression d'objet 3D:

  • Premièrement il y a un besoin en objet.
    Vous avez beoisn d'un objet, et vous en avez besoin maintenant!
  • Trouvez ou créez l'objet dans sa forme digitale:
    Vous pouvez le TROUVER dans une bdd d'objet imprimable comme sur Thingiverse, 3Dhacker, où n'importe où ailleurs où il y a des fichiers *stl ou*obj à télécharger (gratuitement ou non).

Vous pouvez le CREER en utilisant Autodest 123D design, Sketchup, Blender, Solidworks, Openscad ou n'importe quel autre programme 3D "fil de fer".
Vous pouvez aussi créer/dupliquer un objet si vous possédez l'objet parent en le scannant (avec un scanneur dédié) ou en utilisant ses photos prises d'angles variés.
Vous pouvez utiliser des scanneurs 3D comme MakerBot Digitizer, Fuel 3D (campagne kickstarter), David-3D, ou aller vers des solutions plus professionnelle (au dessus de 1000 $).
Vous pouvez aussi utiliser des soft qui convertissent des photos d'objet sous divers angles à un maillage 3D en fil de fer. Vous pouvez utiliser Autodesk 3D catch, Strata 3D CX.

  • Reparer/Vérifier/Manipuler les mailles fil de fer.

Une fois que votre modèle digital en maille est prêt, vous allez avoir besoin de verifier visuellement que c'est bien relié, et eventuellement réparer. Pour éditer/vérifier visuellement vous pouvez utiliser les programme sur les design 3D en fil de fer mentionnés plus haut, ou Autodesk's meshmixer. De là vous pourrez identifier l'orientation des objets à imprimer et les faire tourner à leurs positions d'imprission définitives.
Il est commun lorsque vous exportez des maillages au format stl ou obj, que votre découpeur identifie des problêmes. Pour réparer un maillage vous avez besoin de Netfabb.

  • La découpe!

Il est maintenant temps de découper. Utilisez les paramêtres du découpeur avec finesse. consultez toujours quelqu'un à #RepRap. Toujours RTFM (s'il y en a un).

  • Hôter le gcode

Lancez le client hôte, allumez l'imprimante, connectez l'imprimante à l'hôte, chargez le fichier en gcode sur l'hôte. Allumez les hotends, les ventillos, l'échangeur et tous ce que vous utilisez pour imprimer. Verifiez que la preview de l'objet sur l'hôte corresponde bien a ce que vous voulez.

  • Impression

Observez votre objet pendant sa création.

Içi se trouve une page avec des packages utils de softwares incluant plus de détails descriptifs et plus de liens.


Firmware

Les firmware recommandés couramment pour les Arduino à base 8-bits sont Marlin et Repetier.

  • Firmware Sprinter, par Kliment et Caru, téléchargeez le, dézippez le, chargez le grâce au programme de connexion à l'Arduino puis uploadez le. Souvennez vous qu'il faut spécifier le type d'Arnuino que vous avez dans le menu 'outils'. Consulter le guide vidéo de spacexula mentionné plus haut est recommandé.



  • Firmware Marlin, par EvdZ, est un mélange entre Sprinter, grbl et d'autre parties d'autres origines. Il est disponible pour tout type de hardware ( lisez le fichier README.md). Marlin est configurable de la même façon que Sprinter. Si vous avez déjà sprinter sur vos parties éléctroniques vous pouvez donc simplement coller la plupart de votre configuartion à Marlin. La principale amélioration par rapport à sprinter est la fonction d'aperçu. Les changements qu'il y a à faire dans Marlin sont du même ordre que ceux donné plus tôt pour sprinter. Lisez le config.h avec soin et faites les changements appropriés.

Voiçi la liste de tous les firmware disponibles, avec plus de descriptions.

Note: Avant d'uploader votre firmware à l'Arduino vous devez apporter des changement pour le faire fonctionner propremment. Ouvrez le *name.h* approprié dans un editeur éditeur de texte, ou utilisez l'editeur d'Arduino, et faites les changement appropriés comme décrits çi-dessous:

  • Changement dans le "configuration.h" (ces changements sont compatibles avec sprinter. Dans Marlin, les expressions peuvent différer légerment mais peuvent être façilement identifiées. je n'ai pas testé les autres FWs):
    • Affectez une carte mère (ex. pour RAMPS #define MOTHERBOARD 33).
    • Affectez les thermistors (ex pour 100k #definissez THERMISTORBED 1)
    • Affectez vos microsteps. Voir le guide de calibration de Triffid hunter.
      • Pour les mendel avec un extruder à pataugeoire: "float axis_steps_per_unit = {80,80,3200/1.25,700};"
    • Vérifiez les resistances des endstops (ex #define ENDSTOPPULLUPS). Vérifiez aussi le drapeau du endstop (vrai ou faux, ce qui dépend de sa connection NC ou NO, plus sur ça au chapitre 4 & 5).
    • Changement dans le "pins.h" (SEULEMENT POUR LES POSSESSEURS DE RAMPS, pour Sprinter & Marlin)
    • Affectez une version à votre carte mère RAMPS. Videz l'une des lignes suivantes"//#define RAMPS_V_1_3" ou "//#define RAMPS_V_1_0" pour RAMPS v1.3 ou v1.0 et renseignez pour v1.2 ou v1.1.
    • Affectez votre bed dimensions (dimensions du plateau) pour configuer les offsets de vos end-stop, ce afin d'obtenir des impression correctement centrées dans la zone de construction.


Divers

WWW
Compte Flickr. Vous devez en avoir un pour pouvoir montrer vos impressions et vos problèmes d'impression.
Dropbox Partager vos fichiers.
Pastebin.com, vous en avez besoin pou copier votre gcode problematique dans l'IRC plutôt que de l'insérer.
The RepRap magazine.
3dhacker est un site libre dédié à l'impression 3d. Les membres peuvent y mettre en vitrine leurs imprimante, leur extrudeur, mises à jour, design de modèles 3d, leur programme, et même y tenir blog. Sur leur site ils expliquent: " Les débuts de 3dhacker.com ont apparus lorsque nous avons eu des soucis à diffuser des parties de Build pour une Rostock Delta, ça impliquait plus de 8 sites. C'était une somme d'effort et nous avons pensé " Si plein de gens font de même, une simple source qualifiée de choses 3d à imprimer devient nécéssaire." "
Instructables est parti faire des impressions 3d!

Il y a beaucoup de discussions au sujet d'alternatives à Thingivers; Beaucoup de gens sont insatisfaits au sujet des récents changements des 'termes' de Thingivers, et sont à la recherche de endroits pour publier leurs créations.


Sources de pièces à imprimer
main: Sources de pièces à imprimer
Thingiverse est le référentiel des objets tout prêt à imprimer. Vous en avez besoin pour télécharger les pièces de test pour la calibration de votre machine. C'est aussi votre source principale d'objet à imprimer. Ce site est la propriété de MakerBot industries.

Ci dessous vous trouverez de nombreuses nouvelles alternatives à Thingiverse. Certains sites ne sont pas gratuits. La liste s'allonge de jour en jour. Les sites sont listés au hasard.

YObi3D - Moteur de recherche de modèle 3D

Cubehero

YouMagine

Bld3r

GrabCAD

Yeggi

Fabster

Ponoko

Githubiverse

3dburrito

Pirate Bay Physibles

Shapeways

3dlt

thing-a-ma-print

My mini factory

Layer by Layer

Grain3d

Cuboyo

Create this

Azavy

Turbosquid

CGtrader

Repables

Articles
Choisir ses filaments
Un joli article sur les ventillateurs montés sur des extrudeurs.
Dans le cas où vous auriez fait vous même votre filament DIY vous devrez ajouter de la couleur à vos bobines...
Tolérences des filaments et qualité d'impression.
Low-Cost Matériel Composites de Conduction bas de gamme pour impression 3D.


Communications.

Voir le portail communautaire#devenez impliqué.


Blogs.
Il y a eut tout simplement trop de blog, donc quelqu'un a crée un noeud d'aggrégation pour tous les blogs RepRap.
Le blog de Richard sur le dévelloppement.
Plus d'infos approfondies au sujet de votre mendel chez hydraraptor blog


Recherche & developpement.
L'encre argenté et conductrice des stylos Ballpoint, est une idée qui peut être utilisée sur des circuits imprimés
Construire une imprimante 3D laser - Stereolithographie chez soi, une alternative à l'impression 3D FDM conventionnelle.
MAKE | Résine liquide pour imprimante 3d brassée à la maison,L'impression 3d à base de résine en utilisant un projecteur DLP plutôt qu'un laser...
L'impression 3D avec un projecteur vidéo.. Suivez les liens.
Scanner 3D DIY. Docummentation complète + instructions d'assemblage. Parce qu'une RepRap à besoin d'un Repscanner 3D...
Filabot,le système d'extrusion de bureau, capable de hacher des plastiques variés pour faire des bobines de filament palstique pour imprimante 3D. Allez voir aussi les fichiers en open source içi
L'EXTRUDEUR DE FILAMENT LYMAN v3, est une machine qui extrude un filament à partir de granules de plastiques pour l'utiliser dans une imprimante 3D. Elle peut extruder des filament de 1.75 mm et de 3 mm avec une douille à raccord rapide et l'envoyer directement à un bobinneur. Cette vidéo montre qure ça marche vraiment!! C'est en DIY aussi!!
Mini broyeur, pour recycler toutes les mauvaises impressions en utilisant cet énorme-puissant-petit-mignon déchiquetteur. Utilisez ensuite l'extrudeur de filament pour produire un filament recyclé. Jamais plus d'imprimé déchet!
Utilisez une RepRap pour faire des patrons de sucres 3D pour faire des tissus vasculaires a but de recherche dans la medecine regenerative.
Extrudeur d'imprimante 3D en ceramique.
Machine DIY Pique et Place appellée rougeGrenouille.. Pensez juste à cette machine comme étant une RepRap ou une Rostock... ;-)
Impression 3D de metals liquides à temperature ambiante. Cette méthode vous permet de créer des cables, des modèle construct, tous ce dont les cartes RepRap ont besoin!
Filaments alternatifs pour votre imprimante 3D. Rich Olson teste plein de types de filaments, autres que les usuels PLA. Les résultats sont plutôt interessants. Toutes ses impressions sont faites sans HBP.
Extrudeur à granules universel pour impressions 3D C'est la quête de Richard Horne pour révolutionner le monde de l'impression 3D en imprimant directement à partir de granules plutôt que d'un filament. Je dois dire... "il y est presque..." (ndt: Pour y avoir travaillé je sais que le process de fabrication d'objets en plastique au niveau industriel se fait essentiellement à l'aide de granules plastique en entrée, ce materiau étant ensuite fondu et mis sous pression avant d'entrer dans un moule).


TCQNRPA (ToutCeQuiNeRentrePasAilleurs)
Si vous optez d'allimenter votre imprimante en utilisant une Alim ATX, comme celles utilisées sur les PCs, vous aurez besoin d'aller à "comment shunter les psu ATX". La page wiki en explique plus au sujet des psu (Power Supply unit: unité génératrice de courant).
Le calculateur de Josef Prusa. Vous aurez besoin d'être carré là dessus si vous voulez inserer correctement vos micropas dans le firmware.
Créez un fichier sur votre disque dur nommé RepRap ou autre pour y garder tout ce qui a trait aux RepRap; des programmes aux tuto en vidéo et aux documents pour plus tard. Des sous dossiers nommés programmes, objets, videotuto, manuels, journaux d'irc (irclogs), etc. pour tout garder organisé.
L'assortiment de calibration essentiel est ce dont vous aurez besoin après avoir construit. il est conseillé d'en imprimer régulièrement après des changement majeur ou mineur au hardware ou au software. C'est aussi valable quant vous avez des problèmes d'impression. Dispo içi.
Vidéo Mendel du wiki. Scrollez en bas sur les tips d'impression d'Adrian Bowyer.
Le set complet des parties en un seul fichier zip. Tous les fichiers stls et les scad dont vous aurez besoin pour les prusas sae ou metriques.
Fichiers Prusa V2
Verifiez le blog, les différences entre RPs et téléchargez les fichiers.
Si vous voulez voir le futur des impressions RepRap, Les cartes de circuits imprimables de Mendel sont un bon debut...
RepRap live FAQ.
Fiche technique du matériel de securité pour le PLA: [14]ou [15] et l'ABS [16] ou [17]
Les problèmes et les solutions de l'extrusion du plastique.
Vous pourriez avoir envie de scanner des objet pour les imprimer... Allez sur ce site. Vous pourrez y faire vous même un scanner 3d!

CHAPITRE 4, TIPS

Après avoir appris assez d'infos sur ce que vous voulez faire, il est tant de commencer à construire... Je vais essayer de décrire les étapes que j'ai suivi quant j'ai construit et finalement obtenu ma première imprimante.

Astuces de construction

  • Je vous recommande de lire en premier le livre RepRap pour vous familiariser. Puis lisez le guide visuel lorsque vous regarderez les guides vidéo de spacexula. De cette façon vous comprendrez pleinement le guide visuel. J'ai trouvé des details supplementaires sur la contruction içi et là.

Note: N'ayez pas peur des erreurs! Hors cas exceptionnels, RepRap est TRES TOLERENT si vous faites des erreurs. Visses et boulons: faites vos jonctions temporairement de maniére à pouvoir refaire une partie mal placée. La même chose s'applique aux soudures: toujours avoir un désoudeur avec soi...

De mon point de vu il y a quant même des cas à part à considérer:

  1. Le corps de chauffe qui produit trop de chaleur, due à un thermistor mal connecté/défaillant.
  2. Chute de visses ou boulons qui ont du jeu ou qui sont mal sérés sur les parties éléctroniques (vous devrez trouver une couverture après avoir tout fini)> la même chose s'applique pour les cables un peu lâches près des cartes éléctroniques.
  3. Connecter/déconnecter un moteur ou n'importe quel autre cable à l'éléctronique sans avoir éteint la carte en premier.
  4. Casse d'une partie RP due à trop de serrage (sur le filetage des barres par ex), mais ça peut être remplaçé par une autre.
  5. La surchauffe d'un moteur du à un refroidissement trop faible ou un obstacle sur le chemin des chariots, l'obligeant à s'arreter alors que le moteur cherche à le faire avancer.Là aussi, bien sûr, si une telle boulette survenai la partie brûlée/cassée pourrai façilement être remplacée.

Et donc, la conclusion de ceçi c'est que même si vous faites la pire erreure, il ne vous en coutera qu'un peu plus de temps et d'argent.

  • L'orientation de la machine

décide de ce qui est devant pour la machine. Le concept d'origine définit que le devant est le côté où le moteur Y est monté. Avant de construire plus, comprenez la position des moteurs x, y et la position correspondantes des endstops (butées) x, y.

  • Le gabarit

Soyez sûr d'avoir un gabarit. "Utilisez des entretoises pour calibrer les distances communes. Un bon agencement pour l'axe des y est de scotcher une barre plus longue sur le dessus de l'entrtoise (voir l'image) pour faire un alignement perpendiculaire. La barre du dessus doit juste faire ~10 mm de plus de chaque côté. Cet arrangement n'est pas nécéssaire sur les deux autres gabarits de structure. Une autre méthode aussi bonne est d'utiliser une tige filettée avec des écrous à la bonne distance, si vous doublez les écrous vous les verouillerez. (http://reprap.org/wiki/Mendel_assembly_notes). Note: Quant vous sererrez votre cadre il faut que le gabarit puisse être inséré facilement dans l'espace mesuré. Ca signifit que vous ne devez pas exercer de force pour le mettre ou le retirer.

  • mesurez, serrez, mesurez encore

Ca parle de soi même, mais parfois c'est sous-estimé. Votre machine ne soit pas être de l'a peu près, ou comporter du jeu, mais pas non plus être trop sérée...

  • Inserer les chariots x et y

Quant vous insérez les chariots x-y vous devez faire attention a çeçi:

  1. premièrement, assemblez mais ne serrez pas.
  2. Assurez vous que le chariot bouge librement. Essayez une poussée, il devrait courrir un peu avant de s'arrêter. Vous ne devez pas appliquer beaucoup de force pour le faire bouger., Si c'est le cas vous devez réaligner vos tiges lisses et leurs bagues de guidage.
  3. bougez le chariot y jusqu'au bout (loin de vous). Serrez les deux fixations de barre de ce côté.
  4. Repetez le point 2. Le chariot doit se comporter de la même manière.
  5. bougez le chariot jusqu'à votre côté (près de vous). Serrez les deux fixations de barre de ce côté.
  6. Repetez le point 2. Le chariot doit se comporter de la même manière.
  7. Repétez toute la procédure pour le chariot de l'axe x.
  • Serrage des courroies de moteur x, y

Quant vous serrez les courroies de moteur x, y, vous devrez être sûr que le serage soit optimum. Ca signifie que la courroie vibre comme une corde tendue lorsqu'elle est tappée doucement.

Note: NE SERREZ PAS DE TROP. Pour s'en assurer observez comment l'arbre du moteur y bouge en dehors du centre quant on applique une force sur la courroie qui est attachée à la poulie. Il est très important que la poulie soit à la vertical de la courroie et non décentrée à cause de la tension.

Vous pouvez vous en rendre compte en bougant la chariot y manuellement. Si vous vous aperçevez que la courroie essaie de bouger en dehors des dents de la poulie ou se décale du galet tendeur, alors vous devrez soit:

  1. Réaligner les galets (un ou les deux).
  2. Réaligner les attaches de courroie.
  3. Réaligner le moteur.
  4. Relacher ou tendre la courroie.

La même chose est a faire pour le chariot des x. Ce que j'appelle la tension optimum de la courroie c'est quant vous faites tourner un peu la poulie à la main et qu vous voyez le chariot bouger aussi. S'il vous est possible de tourner la poulie mais que le chariot ne suive pas aussitôt - observer avec soin s'il y a une petite élévation de la courroie sur les dents de la poulie quant vous faites celà - alors vous devez tendre la courroie. De même quant vous pressez la courroie verticalement avec vos doigt, vous devez sentir de la resistance de sa part.

  • Mise sous tension des cables

Avant de faire le moindre allumage, décidez où votre éléctronique sera placée, de combien les cables d'un moteur et de son endstop courreront le long des sommets, dans quelle mesure les cables du lit chauffant vont permettre au chariot des y de se déplacer librement sans obstruer ses mouvements. Vous devrez connaitre l'agencement de votre éléctronique afin de calculer la longeur de cable requise.

  • Les trous du chariot Y

Avant d'assembler le chariot y sur les barres, vous devrez faire des trous pour les vis du lit chauffant. Vous devrez aussi faire les trous correspondant sur le plateau d'impression. Et en plus sur le lit chauffant si vous avez décidé d'en utiliser un. Enfin vous devrez vous assurer de prendre les bonnes côtes quant vous mesurez...

  • Les butées (endstops)

Il y a habituellement trois pins (connecteurs en forme d'aiguilles) sous leur noms: NO, NC et C. Sprinter veut que vous ayez connecté respectivement NC à "S" et C à "-" par cables. Si vous ne le faites pas, alors soit vous changez le firmware (dans le code du FW, vous trouverez ce qu'il faut changer puisqu'il y a des explications détaillées), soit vous changez le cablage du côté des butées (NC ou NO va vers "S", C va vers "-")

  • Tests préliminaires

Après avoir assemblé les chariots x et y, et avant de monter le e-moteur avec le corps de chauffe, il serai sage de faire des tests moteur. Vous devrez avoir tous les moteurs et toutes les butées cablés sur l'éléctronique (il est préférable que les termistors soient aussi montés), avoir uploadé le firmware sur l'éléctronique, avoir fait tous les ajustements du firmware mentionnés dans les chapitres précédents, chargé l'hôte, connecté l'imprimante à l'hôte et finalement avoir donné quelques instructions de "mouvements", instructions de "point de départ", et instructions "d'extrudeur".

IMPORTANT: Avant de mettre en marche la machine, centrez les axes x,y,z.
Ca signifit que votre chariot doit être au milieu de leur parcours, pas au bouts.
Soyez aussi prêt à mettre sur OFF si quelque chose clochait.

Vous n'avez pas à avoir le filament ou à avoir le corps de chauffe monté. Observez si le chariot bouge dans le sens correct. Le sens correct est de s'éloigner de la butée quant vous donnez une instrcution "+ X 10". Si ça ne bouge pas ou si ça ne bouge que si vous pressez la butée, consultez les puces de pragraphe précédentes ou le guide de dépannage. Verifiez tous les axes de cette façon: "+ X 10". Puis donnez l'instruction "home" pour le retour chariot. Si les trois chariots retournent à leur point initial, c'est ok, et il est alors temps de vérifier les extremités. Dites juste aux chariots x et y de bouger de +200 (bien sûr les chariots sont sur "home" initialement). Puis essayez l'extremité de l'axe z. Donné répétitivement la commande +z 10 pour atteindre 10 cm de hauteur. Soyez attentif à ne pas tapper aucune partie aux sommets lorsque vous éléverez le chariot des x, soyez aussi vigilant au timing de sa courroie... si tout est ok, faites un test d'impression virtuel. Chargez simplement un fichier sur skeinforge ou ce dont vous disposez pour la découpe, découpez le, chargez le sur l'hôte et pressez le boutton d'impression. durant l'impression vous noterez que le chariot des x bouge, l'axe des z bouge, le chariot des y bouge. Vous noterez aussi que le e-moteur tourne aussi. si vous ne notez pas de bruits étranges, ou quoi que ce soit de suspicieux, vous continuez a monter les parties restantes.

Note: Pour les impressions virtuelles vous ne devez pas avoir de connecté les cables du lit chauffant ni du corps de chauffe...

  • Comment insérer/extraire le filament

Insertion

  1. Donnez du jeu aux ressorts tendeur de filament.
  2. Insérez le filamanet en le tenant avec délicatesse, jusqu' ce qu'il ne se déplace plus.
  3. Attribuez au corps de chauffe la temprature d'extraction, c'est 185° C pour du PLA et 230° C pour de l'ABS.
  4. Quant la température est atteinte, poussez gentillement à la main le filament vers le bas jusqu'à ce que ça suinte par la buse.
  5. Serrez les ressorts tendeurs.
  6. Testez l'extrusion par le programme hôte.

Extraction

  1. Donnez du jeu aux ressorts tendeur de filament.
  2. Attribuez au corps de chauffe les tempratures 130° C pour du PLA et 150° C pour de l'ABS
  3. Quant la température est atteinte,retirez le filament à la main.
  4. Eteingnez le corps de chauffe immédiatemment.
  • alternative aux parties imprimées (RP)
  1. Coupleurs d'axe Z. Après quelques impressions vous pourriez avoir des problèmes avec vos coupleurs RP d'axe Z; l'usure leur fait perdre de leur prise sur la tige filettée, causant des pertes de "pas". Généralement les gens les remplace s'il constatent que le problème est persistant. J'aime bien ces coupleurs mais vous pouvez aussi en chercher et trouver plus de ce type.
Il existe aussi de nouveau design de coupleurs RP pour Prusa tels que:
http://www.thingiverse.com/thing:7678
http://www.thingiverse.com/thing:7757
http://www.thingiverse.com/thing:8223
http://www.thingiverse.com/thing:9622
http://www.thingiverse.com/thing:10906
http://www.thingiverse.com/thing:11187
http://www.thingiverse.com/thing:12582
  1. L'emmanchement. Il est de notoriété que les manchons originaux en plastique de la prusa se déboîtent après quelques usages. La mode est aujourd'hui est le LM8UU à azimut linéaire. Il y a beaucoup de boutiques RepRap qui en vendent maintenant. Qu'importe tappez juste "lm8uu" dans le champs de recherche ebay et voyez ce qui en ressort. NOTE: LM8UU à portée linéaire requiert des tiges lisses d'être fabriquées en acier roulé. Tout ce qui est plus tendre que de l'acier roulé (rolled steal) sera endomagé par la portée linéaire et pourra aussi endomager cette portée linéaire. Retennez que ces supports requierendes parties RP modifiées afin d'aggripper justement ces supports. Toutes ces parties modifiées peuvent être trouvé dans Thingiverse.
  • Montage de la vitre et de la plateforme chauffante

Voir cette vidéo.


Calibration - Astuces pour affinner les réglages

  • Calibration des butées de chariots X&Y

En supposant que vous ayez monté le lit chauffant ou la surface d'impression, vous devez ajuster exactement vos butées pour ne pas imprimer en dehors de cette zone. La surface d'impression de votre prusa ou mendel est 20 x 20 cm.

  1. Déplacez le chariot y vers "home".
  2. Déplacez le chariot x le plus a gauche, puis à droite et assurez vous que la buse soit à égale distance de chaque bord.
  3. Déplacez ensuite le chariot y à +200.
  4. Repétez l'étape 2
  • Réglage minutieux de l'exacte distance entre la sortie de buse et la surface d'impression

Lorsque vous attribuez à la sortie de buse une certaine distance de la surface d'impression quant elle est à son point d'origine sur l'axe z, vous devez être sûr que cette distance sera bien la même pour toute la surface d'impression, où que la buse puisse être lorsque z=0.

  1. Bougez le chariot y à +100.
  2. Bougez le chariot x à +100.
  3. z est en position initial (home).
  4. Attribuez la butée de z à la distance requise buse-surface.
  5. Eloignez le chariot x vers la gauche à fond. Mettez le chariot y en position initiale.
  6. Si la distance n'est pas celle que vous avez attribué, alors réajustez la en vissant/dévissant la vis adjacente qui tient la surface d'impression (celle qui à le ressort sous la surface d'impression).
  7. Eloignez le chariot x vers la droite à fond.
  8. Répetez l'étape 6.
  9. Mettez le chariot y à +200.
  10. Eloignez le chariot x vers la gauche à fond.
  11. Répétez l'étape 6.
  12. Eloignez le chariot x vers la droite à fond.

Vérifiez les réglages avec les étapes 1,2,3. Après ça, essayez d'imprimer ceçi pour vérifier vos réglages. La buse doit avoir lamême distance de la surface partout. Pour connaître la bonne distance à la surface, voir le guide de dépannage impression.

  • Réglage fin de la butée Z

Il est possible de perdre la position exacte de la butée des z... Il suffit alors de bouger la buse au centre de la surface (x,y=100) et de calibrer la butée z.

Astuces d'impression

PLA

  • Imprimer sur du scotch de peintre.

Si vous avez un doute, utilisez le bon vieux scotch de marouflage du peintre. Il est très indulgent et le PLA semble coller à presque n'importe quel type de de scotch de peintre que vous pourriez trouver. Ca colle sur un lit froid ou un lit chaud. Ca n'a pas d'importance. Bien qu'éplucher des bouts de scotch d'un lit chauffant puisse être môche. Vous pourrez avoir à racler le scotch de la pièce.

  • Imprimer sur vitre nue

Imprimer sur vitre nu est le meilleur façon d'imprimer si vous arrivez à le faire. J'ai obtenu de bon résultats à 65° C et un morceauu très propre de verre de fenêtre. Voiçi une liste d'astuces:

  1. Pour nettoyer le verre, utiliser de l'alcool isopropyl pour faire disparaitre les traces de doigt, etc.
  2. Vous *devez* avoir exactement la bonne distance entre la sortie de la buse et le plateau. Trop bas et le PLA ne s'extrude pas, trop haut et le PLA dégouline hors du plateau de verre.
  3. Pour avoir des pièces absoluement plates, soyez sur que les 4 coins de la vitre soient fixés avec des pinces bulldog. Une légère poche d'air sous la vitre va vous faire dégouliner la pièce.
  4. Attendez que la pièce soit redescendue à température ambiante et elle tombera pratiquement de la vitre.
  5. Utilisez deux morçeaux de verre et permuttez entre elles si vous ne pouvez pas attendre que les pièces refroidissent entre deux impressions.

ABS

  • Imprimer sur Kapton ou scotch PET

Le scotch Kapton/PET est probablement la façon la plus commune d'imprimer en ABS. Ca donne une bonne adhésion et empêche les pièces de dérapper.

  • Surface d'impression rugeuse
Après qualques usage votre Kapton pourrai devenir rugeux a cause des arrachements. Il n'est pas encore temps de le retirer, du moins pas encore. Essayez skeinforge/sfact, le plugin raft (cannot de sauvetage), setting 1 interface et 1 base layers. Laissez les autres valeurs intouchés. Ca imprime 2 couches croisées avant d'imprimer les pièces, aidant à adoucir tous les problêmes de surface (incluant les légères inclinaisons) et à votre pièce d'avoir une jolie première couche.

Mais vous pourriez avoir quelque difficulté à l'enlever de la pièce, ou pour l'ABS, avoir besoin d'une haute temperature de lit puisque la première couche ne touche plus le plateau.

  • Imprimer sur une suspension a base d'acetone

Vous pouvez aussi imprimer de l'ABS sur du verre/acrylic si vous le couvrez avec une mixture diluée d'ABS et d'acetone.

  • De la laque pour cheveux sur lit chauffant?

Oui, de nombreuses personnes ont essayé la laque sur leur lit chauffant et en disent que ça fonctionne du tonnerre!

C'est fait principalement quant le kapton montre un manque de capacité d'adhérence à la première couche. Par contre si utilisé sur un nouveau kapton il parait que çà rallonge sa durée de vie. Il se dit que ça peut tenir une semaine. La surface arrosée peut être nétoyée à l'acetone, l'alcool, etc. Ca réduit aussi la temperature nécéssaire au lit de 10° C ou plus...

Instruction d'utilisation:

  1.  !!VAPORISEZ SUR UN LIT CHAUFFANT A TEMPERATURE AMBIANTE!! Certains préfèrent utiliser des surfaces vitrées puisqu'elles peuvent être enlevées et voporisées en espace ouvert.
  2. Protegez les parties adjacentes de l'imprimante de l'asperssion (tiges lisses, etc.) en utilisant du carton ou autre.
  3. Attendez que le produit séche.
  4. Utilisez le. Vous pouvez aussi allumer votre lit chauffant pour imprimer de l'abs.

Impression en général

  • Imprimer des pièces d'outils détachables

D'experience, détacher de l'ABS de kapton ou du PLA d'un scotch de peintre peut être un peu dur. Un assortiment de lames comme celles-çi peuvent être très utiles pour détacher ou nettoyer les pièces.

  • Coût de l'impression 3D

J'ai fais un fichier File:3D print cost calculator.zip: calculateur du coût d'une impression 3D.zip pour calculer le coût total d'impression d'une pièce finie. Ca inclut tous ce qui peut être considéré comme coût. Des valeurs énérgétiques données qui sont consommées après la revue de plusieurs pages web à ce propos. Toutes ces valeurs sont majorées un tout petit peu de manière à couvrir même ce qui consomme le moins (les quatres ventilateurs, les moteurs toujours "on", etc.). Le calculateur ne couvre que les coût de l'imprimante. Ca ne couvre pas les coûts de la partie ordinateur, l'énérgie qu'il va consommer à envoyer le gcode en continu (si vous n'utilisez pas de carte SD pour laisser l'imprimante fonctionner en "stand-alone"). Aussi ne couvre t-il pas l'énérgie que votre ordinateur (et vous) utilisera pour créer, editer, découper, revoir, réparer et préparer la pièce à imprimer.

  • Mesure en temps réel de la largeur de filament pendant l'impression

En avez-vous marre d'inserer la mauvaise largeur de filamant dans votre buse? Etes-vous ennuié par la tolérance (environ + - 0.3 mm) du filament nouvellement produit par votre récent DIY extrudeur de filamant? Voiçi un senseur de largeur de filament.

  • Améliorer l'adhésion au lit chauffant

- Pour améliorer l'adhésion de l'ABS sur le lit chauffant, certain filament ABS sont dilués dans de l'acetone. Içi, içi et içi vous pourrez voir comment. Une autre solution sur le sujet est d'appliquer un crement en solvant.

- Pour améliorer l'adhésion du PLA sur le lit chauffant, mixez de la colle PVA avec de l'eau. Ohmeye peut vous montrer comment.

- utilisez ,PEI

  • Comment mettre du scotch PET/KAPTON sur un lit chauffant

Voir içi.

  • Rotation d'objet dans openscad

Ce qui suit est un extrait d'une discussion que j'ai eu avec Triffid_Hunter dans #reprap

"openscad: rotate([0,0,0]) import_stl("blash.stl");

<Triffid_Hunter>COS_:les 3 nombres pour la rotation parlent des axes X,Y et Z en degrés. Changez par 90 pour tester la sortie. Le stl doit être dans le dossier openscad. Séléctionner ensuite design -> reload & compile. Puis, si satisfait, selectionnez compile & render et enfin export comme fichier *.stl."

  • Rotation d'objet dans Blender
  1. Ouvrez Blender
  2. Fichier -> Importer stl (chargez le stl que vous voulez tourner)
  3. Clic droit sur l'objet, pressez "r", puis l'axe à rotationner (x, y ou z)
  4. Tappez l'angle de rotation (90, 180, etc.) l'objet tournera immediatement.
  5. Pressez entrée quant satisfait.
  6. fichier -> export stl, sauvez l'objet.

Note: soyez attentif que l'objet touche le quadrillage (axe z=0) sans quoi l'objet ne commençera pas à s'imprimer à al couche 0 mais plus haut...

  • Comment changer de l'ABS au PLA et vice-versa

Disons que vous imprimez en ABS.

  1. Définissez la température à 230° C.
  2. Dévissez le tendeur et retirez le filament ABS (voir inserer/enlever un filament).
  3. Inserrez le PLA.
  4. La température est à 230° C.
  5. Poussez gentiement le filament jusqu'a suintage.
  6. Définissez la température jusqu'à celle d'extrusion du PLA (185° C).
  7. Vissez le tendeur et testez l'extrusion.

Disons que vous imprimez avec du PLA.

  1. Définissez la température à 185° C.
  2. Dévissez le tendeur et retirez le filament PLA (voir inserer/enlever un filament).
  3. Inserrez de l'ABS.
  4. La température est à 185° C.
  5. Poussez gentiement le filament jusqu'a suintage.
  6. Définissez la température jusqu'à celle d'extrusion de l'ABS (230° C).
  7. Vissez le tendeur et testez l'extrusion.
  • Puis-je réparer des pièces en plastique cassées?

Bien sûr!

PLA

-Voir http://www.thingiverse.com/thing:23606

-Vous pouvez aussi utiliser de l'epoxy. Je ne recommande pas le cyancrylic à cause de la décoloration.

ABS

-Utilisez de l'acetone. C'est fort et sans décoloration de plastique et en plus ça tient dans la durée. J'ai utilisé ça pour réparer le galet de mon extrudeur.

  • Base de donnée sur les paramètres d'impression

La table çi-dessous montre les paramètres d'impression de diférents matériaux. La surface d'impression suggérée est celle qui combine la façilité d'utilisation, le bas coût et la durabilité. Ces paramètres ont été pris pour majorité des blogs de Nophead et de Richrap. Et puis, une recherche intense sur mes logs #reprap a aussi aidé.

Print material Extrude Temp Print surface settings
ABS 210 °C ~ 240 °C Kapton or PET tape on flat surface (glass) at 110 °C
PLA 165 °C ~ 200 °C Kapton tape or Blue tape on flat surface (glass) OR Hairspray on glass OR lightly sanded glass at 60 °C
PMMA (plexiglas) 180 °C Plexiglas surface at 50 °C~100 °C OR Kapton tape on flat surface (glass) at 110 °C ~ 130 °C
Nylon 190 °C ~ 265 °C Tufnol (temperature not specified) or cardboard at 120 °C
Chocolate, ceramic, sugar paste, silicone, flux paste, and clay (you need the Universal paste extruder) Ambient in general, for chocolate 30~33 °C Flat surface (glass) in ambient temp. For ceramic, use aluminum foil on flat surface (glass).
HDPE 200 °C ~ 240 °C PP (polypropylene) print surface
PCL 120 °C ~ 150 °C (temp&surface not verified)
Polyurethane 215 °C 110 °C(surface not verified)
Print material Extrude Temp Print surface settings

CHAPITRE 5, GUIDE DE DEPANNAGE

Construction

AXES DE DEPLACEMENT

  • Le chariot ne se déplace que dans une direction, mais bouge dans l'autre sens seulement lorsque je laisse appuié sur la butée.

Vérifiez le branchement de votre butée. Les cables devraient être à NC et C. Le "NC" va sur "S" sur RAMPS et le "C" va vers "-".

OU

Changez la logic du firmware. Sprinter & Marlin l'autorisent. Je n'ai pas essayé d'autre FW. Si quelqu'un en possède un, s'il vous plait, écrivez içi.

Sprinter&Marlin firmware, configuration.h
//Si vos axes ne permettent qu'une seule direction, assurez-vous que les butées soient correctement connectées.
//Si vos axes ne permettent qu'une seule direction SEULEMENT lorsque les butées sont enclanchées, définissez [XYZ]_ENDSTOP_INVERT sur vrai içi:
const bool X_ENDSTOP_INVERT = true;
const bool Y_ENDSTOP_INVERT = true;
const bool Z_ENDSTOP_INVERT = true;
  • J'obtiens une lecture de mes thermistors, mais AUCUN de mes axes ne se déplacent.

(http://titanpad.com/qJEQDJxQs6, La FAQ en live du guide reprap).

Vérifiez que c'est bien la patte du 12V du générateur qui est attaché à l'éléctronique. Si vous avez attaché le 5V par accident aucuns des axes ne fonctionnera.

  • Dans quelle direction l'axe devrait-il se déplacer?

(http://titanpad.com/qJEQDJxQs6, La FAQ en live du guide reprap).

Z va en haut quant positif, en bas quant négatif X va à gauche quant négatif et a droite quant positif. Y va vers l'avant quant positif et vers l'arrière quant négatif.

Vous pouvez intervertir les sens d'incrémentation en permutant la prise d'incrémentation, ou en changant les réglages du firmware. TOUJOURS RETIRER L'ALIMENTATION QUANT ON DEBRANCHE UN CONTROLLEUR D'INCREMENTATION.

  • Un axe ne bouge pas du tout, qu'est-ce qui ne va pas?

(http://titanpad.com/qJEQDJxQs6, La FAQ en live du guide reprap).

-Si seul un axe ne bouge pas - en premier mettez le moteur pas à pas sur un driver différent, si le problème est suscéptible d'être que vous n'ayez pas de connection éléctrique propre au moteur, vérifiez que les deux charbons soient connectés éléctriquement en AABB A connecté à A et B connecté à B.

-Si le problème d'axe persiste c'est que c'est un problème avec la carte, si votre éléctronique à un controlleur d'incrémentation (pas à pas) amovible, bougez le controlleur d'incrémentation à un axe qui marche. Si le problème suit ce branchement alors vous avez soit un incrémenteur qui est tout le temps tourné off, soit un controlleur d'incrémentation mort.

- Si le problème ne bouge TOUJOURS pas vous devez avoir un problème avec votre éléctronique elle même, retournez votre carte et assurez vous que le socket du controlleur d'incrémentation et que les soudures des condensateurs et résistances relatives à l'axe soient correctes. Si vous avez un doute sur un joint, retouchez juste la soudure.

Lit chauffant

  • Impossible d'appliquer mon scotch Kapton de 70 mm sur la surface vitrée sans faire de bulles! Le scotch est trop large et je ne paux le controller.

Avez-vous essayé la méthode humide? Voir cette vidéo.

Electroniques

Dans quel ordre les cables de mon moteur pas à pas sont-il connectés à mon driver d'incrémentation?
Voir branchement de l'incrémentation.
  • Avec Sanguinololu 1.1 mes moteurs ne débrayent pas.

(http://titanpad.com/qJEQDJxQs6, La FAQ en live du guide reprap).

Sanguinololu ne prends pas en charge la commande de mise en marche des moteurs M84, vous devez modifier la carte pour avoir cette fonctionnalité.

Electriques

Moteurs

  • Quant j'envois une commande de mouvement à un axe le moteur fait un bruit de buzzer sans bouger.

Vous devez ajuster le trimpot. Ca peut être trouver sur le driver d'incrémentation, c'est la petite chose ronde qu iressemble à une tête de vis. Le faire tourner donne plus de puissance au moteur. Soyez vigilent, trop de puissance peut faire cramer votre moteur, faites donc de petits ajustements et réitérez le procedé.

1. Eteingnez vos cartes éléctroniques.

2. Tournez un peu la vis dans le sens des aiguilles d'une montre.

3. Réallumez l'alim.

4. testez.

5. Répétez.

Cette rotation peut être effectué sans éteindre la partie élécrtonique mais dans ce cas toucher quoi que ce soit avec votre tournevis peut faire des dommages.

  • Mon moteur se comporte d'une façon étrange. Il grince lorsque je lui demande de faire un pas de 10 mm et ajuster le pot ne fait rien. Aussi le cablage semble-il bon. De plus, il bouge parfois, mais renverse la direction un peu. Ca survient aussi avec l'extrudeur; il bouge dans une direction puis reviens.

(http://titanpad.com/qJEQDJxQs6, La FAQ en live du guide reprap).

Votre connecteur de moteur doit avoir vraiment du jeu, changez d'axe et le comportement devrai suivre le moteur. resertissez ou changez le connecteur du moteur. si le problème est sur le connecteur sur le coté du moteur vous devrez peut etre remplacer le moteur si vous ne pouvez pas le désolidariser.

  • Un de mes moteurs s'arrête partiellement ou à mi chemin bien que l'impression soit parfaite par ailleurs.

(http://titanpad.com/qJEQDJxQs6, La FAQ en live du guide reprap).

Apparemment le moteur chauffe trop, et manque de couple. Vous devez descendre (sens contraire des aiguilles d'une montre) le trimpot (potence d'ajustement ou molette) pour le moteur.

  • Je ne peux pas à régler mon moteur pour qu'il soit dans la douce zone entre assez de courant et trop de courant. Si je le baisse juste assez pour éviter la surchauffe je manque des incrémentations (des pas).

(http://titanpad.com/qJEQDJxQs6, La FAQ en live du guide reprap).

Ajoutez un ventillateur, un radiateur ou les deux à votre driver de moteur.

  • J'ai besoin de plus d'infos sur les moteurs pas à pas, ex cablage, types de moteurs, etc...

Voir le wiki http://reprap.org/wiki/Stepper_Motors ou encore http://www.sapiensman.com/step_motor/

Firmware

  • Mon imprimante n'arrive pas a communiquer avec l'hôte.

Il y a plusieurs choses a voir:

  1. Verifiez le cable usb, les deux embouts.
  2. Verifiez les réglages de vitesse de l'hôte qui doivent correspondrent celle de votre firmware.
  3. Verifiez le port com
  4. Parfois la haute vitesse n'est pas tolérée par l'os&ordi
  5. Réglages de vitesse du FW

marlin for baudrate 250000:

// This determines the communication speed of the printer
#define BAUDRATE 250000
//#define BAUDRATE 115200
//#define BAUDRATE 230400
*Note: Marlin requires pyserial version 2.6 on linux bots to get to 250000 ( Marlin FAQ, at http://titanpad.com/zKInCaYQb0)
sprinter for baudrate 115200
// This determines the communication speed of the printer
#define BAUDRATE 115200
  • .Les chariots X,Y,Z vont en dehors des limites (200 mm pour X, Y et 100 mm pour Z)

Vérifiez les réglages du FW:

marlin prusa settings
#define min_software_endstops false //If true, axis won't move to coordinates less than zero.
#define max_software_endstops true  //If true, axis won't move to coordinates greater than the defined lengths below.
#define X_MAX_LENGTH 200
#define Y_MAX_LENGTH 200
#define Z_MAX_LENGTH 100
sprinter prusa settings
const bool min_software_endstops = false; //If true, axis won't move to coordinates less than zero.
const bool max_software_endstops = true;  //If true, axis won't move to coordinates greater than the defined lengths below.
const int X_MAX_LENGTH = 200;
const int Y_MAX_LENGTH = 200;
const int Z_MAX_LENGTH = 100;
  • Mon impression à un manque de Xmm, partiellement pendant l'impression.

Il y a de bonne chance que votre accéleration soit plus élevée que ce que votre hardware peut supporter. Vous devez réduire l'accélération par le FW:

Marlin firmware (original value is 3000.Try 1000 or 1500):
#define DEFAULT_ACCELERATION          1500    //   X, Y, Z and E max acceleration in mm/s^2 for printing moves 
Sprinter firmware (these valus normally work):
float max_start_speed_units_per_second[] = {25.0,25.0,0.2,10.0};
long max_acceleration_units_per_sq_second[] = {1000,1000,50,10000}; // X, Y, Z and E max acceleration in mm/s^2 for printing moves 
long max_travel_acceleration_units_per_sq_second[] = {500,500,50,500}; // X, Y, Z max acceleration in mm/s^2 for travel moves
#endif
  • Je viens juste de changer de firmware, de Sprinter à Marlin (ou vice versa) mais bien que j'ai changé tous les paramètres mes impressions sont $#è|diques

Vi, ça arrive tout le temps.... Avez-vous vérifié ce paramètre? (touvé dans Configuration.h pour Sprinter et dans configuration_adv.h pour Marlin):

#define MAX_STEP_FREQUENCY 30000 // Max step frequency I have this value for Prusa
  • Ma MakerGear metric Prusa, Ramps 1.3, hotend 1 MG, drivers 16 pas, outil extrudeur Nema 17, 100 thermistors, lit chauffant, réglages FW

Voiçi mes réglages de FW pour ma metric Prusa. J'ai seulement inclus les paramètres important que j'ai changé du fichier original. Ces paramètres s'appliquent à Marlin et Sprinter trouvé dans configuartion.h et configuration_adv.h (seulement marlin). "OR" S'APPLIQUE AUX EXPRESSIONS DE MARLIN DU MEME PARAMETRE.

#define MOTHERBOARD 33
#define THERMISTORHEATER 1 OR #define TEMP_SENSOR_0 1 
#define THERMISTORBED 1 OR #define TEMP_SENSOR_BED 1
#define BAUDRATE 250000
#define _AXIS_STEP_PER_UNIT {160,160,6400/1.25,1474}; //MG metric prusa, MG hotend, MG stepper extruder
#define ENDSTOPPULLUPS
const bool X_ENDSTOP_INVERT = true; OR const bool X_ENDSTOPS_INVERTING = true;
const bool Y_ENDSTOP_INVERT = true; OR const bool Y_ENDSTOPS_INVERTING = true; 
const bool Z_ENDSTOP_INVERT = true; OR const bool Z_ENDSTOPS_INVERTING = true; 
const bool DISABLE_Z = true; OR #define DISABLE_Z true 
const int X_MAX_LENGTH = 200; OR #define X_MAX_POS 200
const int Y_MAX_LENGTH = 200; OR #define Y_MAX_POS 200 
const int Z_MAX_LENGTH = 100; OR #define Z_MAX_POS 100
#define _MAX_FEEDRATE {400, 400, 2, 45}       // (mm/sec)    
#define _HOMING_FEEDRATE {1500,1500,120}      // (mm/min) !!
#define _AXIS_RELATIVE_MODES {false, false, false, false}
#define MAX_STEP_FREQUENCY 30000 // Max step frequency
#define _ACCELERATION 1000         // Axis Normal acceleration mm/s^2
#define _RETRACT_ACCELERATION 2000 // Extruder Normal acceleration mm/s^2
#define _MAX_ACCELERATION_UNITS_PER_SQ_SECOND {5000,5000,50,5000} 
#define MINIMUM_PLANNER_SPEED 2.0 // (mm/sec)
//#define ENDSTOPS_ONLY_FOR_HOMING
Marlin PID settings for MG hotend
// Makergear
   #define  DEFAULT_Kp 40.0 
   #define  DEFAULT_Ki 0.55   
   #define  DEFAULT_Kd 35

software

A continuer...

Impression

  • Quelle est la bonne distance entre la bude et la surface d'impression?

Mon experience montre que ça ne devrait pas être plus de 2/3 de votre surface d'impression. Mesurer cette distance est façil avec une jauge d'épaisseur; définissez juste la distance avec la butée des Z et mesurez l'espace entre en inserant la fine lame d'acier de la la jauge d'épaisseur . Si ça traverse avec peine, c'est bon, si ça traverse trop façilement vous devez réduire l'espace et essayer encore. Soyez attentif lorsque vous mesurez, la lame de la jauge d'épaisseur doit épouser le trou sans avoir a pousser la surface d'impression vers le bas, ce qui compresserai les quatres ressorts du support de surface. Certains préfèrent la mettre sur zéro, ce qui veut dire que quant elle est sur "home", la buse touche la surface. Ca peut aussi être ajusté par le software de découpe que vous utilisez (par ex vous pouvez insérer une gcommande pour élever/baisser un peu votre buse dans votre gcode de début). S'il vous plait référez vous au réglages des softwares pour apprendre à le faire par le software.

NOTE: L'idée centrale au sujet du réglage de la distance de la buse à la surface, est d'obtenir l'adhérence optimum sur la première couche. Ce qui peut être contrôlé par trois facteurs: La vitesse de trajet de la buse, la vitesse d'extrusion du filament, la distance entre la buse et la surface. En jouant sur ces trois paramètres vous pourrez obtenir le résultat escompté. On peut considérer comme bon résultat la capacité à avoir une adhérence d'objet à la surface sans avoir a aplanir trop la première couche.

  • Mon impression saute soudainement de Xmm, créant un manque partiel pendant l'impression.

(http://titanpad.com/4MdGMrV192 , La FAQ en live du guide reprap).

Ca peut être causé par un tas de choses. Le plus probable est que vous ayez à ajuster le courant de votre moteur pas à pas - trouvez la molette d'ajustement pour le moteur (trimpot) et tournez le doucement vers le haut (sens des aiguilles d'une montre), un tout petit peu. Si vous perdez encore des pas, tournez le encore un peu. Ca peut aussi provenir de la tension de la courroie qui est trop basse (et trop tendue peut provoquer des problèmes de courant, voir çi dessous). La courroie ou la fixation à roulette sont d'autres causes communes de ces problèmes. Assurrez vous aussi que vos axes glissent en continu, si vous sentez quelques points de frottements pouvant être mis en cause... Allez voir aussi le guide de dépannage du firmware.

Note: Si vous avez un tel problème sur le chariot des x, après plusieures heures d'impression avec le lit chauffant allumé, alors vous devez savoir que la chaleur du lit chauffant affecte la tension de la courroie. Si votre courroie est un peu lâche, alors la chaleur va la détendre beaucoup. Habituellement vous ratez des pas lorsque le chariot accélére pour atteindre le prochain point d'impression. Verifiez aussi la vis de la poulie; Après quelques temps elle pert son attache à l'arbre de transmission du moteur.

  • Pourquoi mon extrudeur rates des pas quoique j'imprime?

(http://titanpad.com/4MdGMrV192 , La FAQ en live du guide reprap).

Soucis potentiels à vérifier:

- Est-ce que votre controlleur d'incrémentation (de pas) devient chaud? S'il est en surchauffe vous aurez des trou pendant l'impression.

- Si vous utilisez un controlleur d'incrémentation à engrenage, est-ce que les engrenages s'emboîtent exactement sur toute la circonférence de la grande roue? S'il y a un endroit qui offre une plus grande résistance votre engrenage pourrai ne pas être parfaitement rond / avoir un défaut. Essayez de nettoyer les engrenages à la lingette, ou délogez la roue crénélée du moteur pas à pas par rapport à la roue directrice de manière à créer de l'espace pour le défaut.

- Est-ce que la barrière thermique devient chaude? Si votre barrière thermique devient trop chaude ça peut causer une augmentation de la resistance au déplacement vers votre extremité froide. Vous devriez mettre un ventillateur sur votre barrière thermique.

- Votre buse a peut-être de la saleté à l'interieur. Si tout le reste échoue, démontez votre hotend et nettoyez tout le plastique dedans. Pour la plupart ça peut être fait au briquet chalumeau mais certaines sont trop fragiles pour ça, utilisez alors une tige et de l'acetone.

  • Mes impressions ne collent pas au HBP (Heated Build Plate: lit chauffant).

(http://titanpad.com/4MdGMrV192 , La FAQ en live du guide reprap).

De nombreuses choses peuvent faire qu'une impression ne colle pas, verifiez celles-çi:

- Est-ce que votre HBP est assez chaud? 70° C pour du PLA et 110-120 ° C pour de l'ABS.

- Avez-vous lubrifié ou mis de l'huile sur les axes du plateau? Ca empechera les impressions de coller (vous pouvez le nettoyer avec de l'alcool, acetone, ou amonniac (Windex, testé sur les vitres)).

- Pressez-vous assez la première couche sur l'HBP? L'extrusion devrait avoir une apparence légérement plate sans avoir à l'écraser en fait (vous ne devriez pas voir la buse traîner au milieu de l'impression).

-Est-ce vous imprimez votre première couche assez lentement? Tous les matériaux aiment à ce que la vitesse ne dépasse pas 15-20 mm/s pour la première couche.

  • Il semble que quelque chose bloque le trou de ma buse. Le filament sort avec difficulté de l'extrudeur, même si j'augmente la température principale. Comment puis-je nettoyer le trou de la buse? ?

Relax!

Il y a sans doute quelque chose de coincé dans le trou de la buse, peut-être de la saleté ou de la poussière qui est venu avec le filament (utilisez vous une éponge avec que le filament entre dans l'extrudeur?). Ca s'appelle la crasse. J'ai eu le même problème et j'ai du changer le trou du hotend, juste parce que je ne connaissais pas l'astuce suivante. Si vous tappez "clog?" ("crasse?") sur la chaîne #IRC de RepRap, vous obtiendrez une réponse similaire mais avec des températures plus basses. Ma procédure (donnée en dessous) est téstée et marche pour moi...

PLA

  1. Allumez la RepRap, et mettez le corps de chauffe à 150° C.
  2. Relâchez les ressorts tendeurs de l'extruder.
  3. Essayez de pousser vers le bas le filament pour voir si ça extrude à la main. Ca compressera le filament dans l'oeil.
  4. Eteingez le corps de chauffe et observez la température.
  5. A 90~100 ° C enlevez le filament de l'extrudeur en usant d'une force constante. Le filament non fondu devrait venir avec le filament fondu de l'interieur du barillet de bronze. Ce filament ressemble à une gomme. Continuez d'enlever ça jusqu'à ce que tout soit sorti. Ca devrait nettoyer le trou à l'intérieur de la buse.
  6. Inserez un nouveau filament.
  7. Essuyez le filament qui est entre l'extrudeur et la bobine de filament avec un morceau de tissu imbibé d'alcohol (en général ça implique d'enlever le filament, ne laissez pas tomber le filament sur le sol ou sur une surface sale).
  8. Mettez la bonne température et testez l'extrusion.
  9. Répétez si ça n'a pas marché, mais essayez de retirer le filament à une température plus basse, telle que 80 ou 60° C.
  10. Remplacez la buse si ça ne fonctionne pas.

ABS

Suivez la procédure décrite pour le PLA, mais avec une température initiale (étape 1) de 190 et une température d'extraction de filament (étape 5) de 150° C.

CHAPITRE 6, ALLER PLUS LOIN=

Je présume que vous avez maintenant une machine calibrée, que vous avez imprimé ces cubes et d'autres objets, et que vous restez à pas d'heure la nuit à observer votre imprimante créer vos objets...

Je présume aussi que vous avez quelques questions...

Içi, j'essaie de partager ma propre experience, après avoir essayé plusieurs des trucs çi dessous...


PLA contre ABS

Mes premières impressions ont été faites en ABS. J'avais choisi l'ABS poursa resistance plus grande dans le temps, température et charge. Ces qualité en font un bon matériaux pour faire des pièces RP. Virtuellement, ça peut être utilisé pour n'importe quelle application au travail (des jouets à la machine ou aux mecanismes complexes). Par contre imprimer en abs peut être retors pour le nouveau venu... Plus tard j'ai essayé le PLA, et je peux à tout coup vous dire que le PLA est le matériaux avec lequel vous devriez commencer.Vous pouvez aussi aller voir la différence entre ABS et PLA pour l'impression 3D, un article de Luke Chilson très abordable.

Ci dessous est la table de comparaison entre ces deux matériaux.

Description ABS PLA
Hotend print temperature 215~230 °C (danger to burn it if the temperature control goes wrong) 165~200 °C
Need of Heated bed YES, 110 °C NO, if print on Blue tape
Print surface preparation I use Kapton or PET on glass surface, clean with acetone I use Blue tape on glass surface, clean with alcohol
Warping Very delicate on large surfaces and thin & tall walls No problem, you might need some heatbed temperature for large surfaces for first 10 layers
Odor - fumes Some may find it annoying, it is said that fumes may be toxic. Always print in a well-ventilated area. No smell or fumes at these temperatures, over temperature may produce some nice smell
Application Flexible, good for mechanisms, RP parts, lives long, not suitable for food use Brittle, good for toys (due to food use), suitable for food use, artistic objects
Colorisation White ABS can change color if you apply a color marker before hotend entry No
Price Cheaper than PLA More expensive than ABS
Biodegradability No Yes
Hygroscopicity Little Enough (can make big bubbles on prints if it absorbs too much moisture)
Overall Heatbed at 110 °C for some hours means raised electricity bills. It also means danger to finger burn. It also means you need to WAIT until the set temperature is reached. ABS adheres to kapton very strong, so when you try to unstuck your print from Kapton, in 9 out of 10 times you destroy Kapton substrate because you use knives or similar sharp edged tools. No heated bed, no trouble. No raised hotend temp, no danger. No fumes, no cancer. If you suspect too much moisture in your PLA, put it into the (preheated) oven at 50 °C for 30 minutes :-)


Slic3r ou Skeinforge ou SFACT ou ?

Avant de vous décider je vous suggère d'essayer chacun d'eux comme il faut pour avoir une regard personnel sur ce qu'ils peuvent faire ou ne pas faire.

Skeinforge est plus ancien que les 2 autres et par conséquent il est aussi plus mature. Toutefois il est bien trop pointu pour un débuttant qui voudrait juste découper un cube de calibration...

SFACT est la réponse à l'interface utilisateur difficile pour le débuttant de skeinforge. Il simplifie de nombreux paramètres de découpe et explique en bref quels paramètres sont importants et comment les gérer. Disons-le: SFACT est une version d'interface plus amicale de skeinforge.

Comme pour Skeinforge 50, les debits sont calculés automatiquement faisant une UI (user interface) plus façile, et plus proche des automatismes de SFACT.

Slic3r est plus joli comme certains le disent. Slic3r est à la mode pour la découpe (depuis Juillet 2012). Il est meilleur, plus rapide en découpe que Skeinforge/SFACT, il y a peu de paramètres sur lesquels jouer mais il ne peut prétendre à la profondeur de skeinforge. De toute façon il évolue jour après jour et si vous considérez que le Slic3r d'il y a un an était dans le royaume de la non-existance, l'on peut s'attendre à ce qu'il soit le meilleur programme de découpe dans le futur. Il y a une comparaison de ce découpeur avec les autres, dans RepRap magasine #1.

J'ai aussi essayé Cura. Il me semble que Cura est Skeinforge (je me souviens de certains paramètres de skeinforge comme la qualité d'impression) avec une excellente interface utilisateur plus une mise en page 3D des objets. Il y a une comparaison de ce découpeur avec les autres, dans RepRap magasine #1.

J'ai aussi utilisé le software hôte de RepRap, Repsnapper. C'est à la fois un programme hôte et un découpeur. Il est intéressant de voir vos pièces en 3D telles qu'elles seront découpé sur la table (c'est bon de savoir si une pièce doit être tournée), mais leur programme de découpe intégréne semble pas avoir la même publicité qu'un slic3r par exemple. Je les ai utilisés pour le programme hôte mais jamais pour la découpe.

KISSlicer est un nouveau découpeur qui - selon certains forums - donne plus de priorité à la qualité qu'à la rapidité. Il y a une comparaison de ce découpeur avec les autres, dans RepRap magasine #1.

Voir ce lien pour une comparaison entre slic3r, cura, SF et kisslicer.


Marlin ou Sprinter ou ?

Parce que voir c'est croire, dans cet et cet article, cette et cette photo vous pourrez voir la différence.

Quoi qu'il en soit, sprinter est plus façil à configurer puisque les paramètres sont réduits. Marlin, d'un autre coté, est plus compliqué à configurer. Il n'est pas inhabituel aux gens qui passent de Sprinter à Marlin d'avoir des problèmes d'impression juste parce qu'ils n'ont pas configuré Marlin correctement. Il m'est apparu, et ça m'a pris deux après midi pour le comprendre, que j'avais oublié un paramètre dans une des dernières lignes du config.adv dans Marlin...

Ca arrive car la configuration par défaut de Marlin est prévue pour Ultimaker. Par exemple, l'aire d'impression de Marlin n'est pas 200x200x100 comme elle est supposée l'être pour les RepRaps.

En résumé, commencez en premier avec Sprinter, puis, lorsque vous vous sentirez à l'aise en jouant avec les paramètres du FW, pour pourrez passer à Marlin.

Je n'ai pas testé d'autres firmwares, et je serai heureux si d'autres l'avaient fait, et qu'ils soient suscéptibles de montrer des photos d'autres comparaisons également.


Extruder mon propre filament

Oui, c'est possible, mais sous certaines conditions. Si vous choisissez de faire ça, vous devrez aussi aprendre quelques trucs sur l'extrusion du plastique, de même que vous devrez posseder quelques compétences techniques pour en faire (pour le moment les extrudeurs de filament sont des DIY). Noubliez pas que l'extrusion de salon (chez les particuliers) en est au stade préliminaire, et donc si vous êtes un bleu je vous suggère donc d'attendre quelques temps, jusqu'à ce que le concept d'extrusion chez soi soit meiux établi.

Le filament fait à la maison est possible si vous avez un extrudeur de filament. Les extrudeurs de filament sont disponibles à l'achat mais sont également disponibles en tant que hardware open source, vous pouvez donc vous faire une DIY machine. La machine la plus testée et documentée, la plus récompensée aussi, de mon point de vue, est l'extrudeur de filament V de Lyman. Il e été vérifié, testé et fonctionne bien. J'en ai aussi fabriqué une pour mon usage! Si vous allez sur Thinginverse pour des extrudeurs de filament vous y trouverez des machines fonctionnelles.

Des extrudeurs de filament que vous pouvez acheter (presque tous sont financés par kickstarter):

Voiçi un extrudeur de filament depuis ebay.

Plus peut être trouvé dans la section production de filament.


!IMPORTANT!

Il y a deux types d'ABS. Injection et extrusion.Dans l'extrusion de filament pour RepRap, on a besoin du type extrusion. La principale différence entre l'ABS de type injection et l'ABS de type extrusion est la propriété de "l'écoulement de la fonte". Quant vous lisez chaque fiche technique de produit, vous verrez que cette valeur n'est pas constante d'une marque à l'autre, et définit comment le plastique sera liquide lorsqu'il sortira de la buse. J'ai remarqué qu'il y avait quelques 'injectées' labelisées ABS qui ont de basses valeur d'ecoulement et qui se comportent comme des ABS d'extrusion. La dernière chose c'est que l'ABS qui convient à vos besoin est celle qui a un 'melt flow' (ndt: abrégé par l'autheur en MFl cad écoulement de la fonte) jusqu'à 1g/10min (@Load 5.00 kg, temperature 200° C, acc ISO 1133). Toutefois, seule l'experimentation vous dira quel ABS vous conviens. J'ai recemment obtenu l'accès au labo de test de plastique de ma compagnie et fait quelques tests MFl sur de l'ABS de REPRAPSOURCE.

Les résultats sont:

MFl ABS bleu

2.6g/10min, 5kg 230°C

ou

0.45g/10min, 5 kg 200°C.

Concernant le PLA, j'ai recemment mesuré:

MFl PLA rouge

16.86g/10min, 5kg 190°C.

MFl PLA blanc

28.12g/10min, 5kg 190° C.

En conclusion si vous voulez avoir un filament qui est garantit de marcher, alors vous devez trouver de l'ABS ou du PLA à ces valeurs de FMl.

Toute les informations au dessus ont été obtenues après de longues discussions avec des professionnels de l'industrie plastique, alors vous pouvez vous appuyer dessus avec certitude.

Içi vous trouverez des marques distribuant de l'ABS et leur proriétés respectives pour l'extrusion, produites par des firmes majeures.


Faire son propre bioplastique

Oui, c'est possible... Si vous vous trouvez à court au milieu d'une impression, vous n'avez juste qu'à mettre en pause votre ordinateur, et faire votre bioplastique en 20 minutes. Regardez juste commet faire votre propre bioplastique. Ensuite vous utilisez juste votre extrudeur de filament pour fabriquer votre nouveau filament et vous serez prêt à reprendre votre impression... (!)

Faire un Pcb, transformer une RepRap en machine CNC

Homo repliquer une RepRap comprends aussi fabriquer les parties éléctroniques. Il y a de certains progrès conséquents en vue de créer son pcb (ndt: plaque du circuit intégré). De plus tout le monde peut transformer sa RepRap en machine CNC, puisque le principe des positions cartésiennes est le même.

-Crénelage du PCB

-Fabriquer un circuit automatisé

-Tête crénelée et percée

CHAPITRE 7, A SAVOIR

Ok, maintenant que vous imprimez bien, et que bien sûr, vous etês contents.

Il reste quelques trucs suscéptibles de retenir votre attention pour ne pas aller au devant de déconvenues

  • Pièces de rechange
  • Maintenance
  • Experimentation


Pièces de rechange

RepRap est la seule imprimante 3D qui peut faire ses propre pièces de rechange. Je suggère que vous imprimiez toutes les parties de votre imprimante, juste au cas où. Quant bien même, ces pièces AURONT besoin d'être remplacées soit à cause d'une casse, ou de l'usure ou bien encore parce que fondue.

Celles-çi sont (à mon point de vue):

  • Chariot des X.
  • Toutes les parties de l'extrudeur.
  • Fixations de barres.
  • Poulies RP.
  • Tendeurs X, Y au cas où vous auriez une partie RP au lieu de rondelle et d'un roulement à bille.
  • Guide (driver) d'incrémentation Pololu A4988 (dans le cas où vous auriez une RAMPS)


Maintenance

En tant que machine, la RepRap à besoin d'huile et d'amour.

  • Nettoyez la surface d'impression au plumeau puis au chiffon imbibé d'eau.
  • Utilisez le plumeau pour toutes les endroits de la machine.
  • Essayez d'enfermer votre RAMPS ou toute autre controlleur que vous avez dans une boîte ou autre. L'éléctronique est sensible à la poussière.
  • Revissez les visses & écrous sur une base mensuelle (si vous utilisez la machine tous les jours).
  • Gardez vos barres lisses propres et lubrifiées. Le type de lubrification peut être donné dans l'IRC. Les utilisateurs avec des roulements a billes en bronze LM#UU et des roulement à billes de type ronds (608 xx) n'ont pas besoin de lubrifiant.
  • Vérifiez les branchements et le chariot des X à la recherche de brûlures, ce, tous les mois.


Experimentation

Il est presque impossible d'être un RepRappeur et de n'être pas tenté d'essayer/experimenter de nouveau firmware ou d'essayer de nouvelles pieces RP moddées.

Avant de faire quoi que ce soit que vous ne pourriez regretter dans le futur, assurez vous :

  1. De savoir ce que vous faites.
  2. D'avoir une sauvegarde complète et poussée de votre firmware avant de faire quelque changement.
  3. D'avoir une liste des valeurs de calibration (pour faciliter le redémarrage d'une re-calibration après modification).
  4. D'avoir assez de pièces de remplacement pour reconstruire les parties cruciales de votre imprimante en cas de casse/fonte.
  5. De toujours demander conseil sur #RepRap AVANT de tenter quelque chose de stuide. Peut-être que quelqu'un l'à déjà fait et peut vous partager son experience.

Mon experience sur l'experimentation à été qu'il aurait fallu que j'ai un tout nouveau hotend avant de tenter de modifier le contrôle de la température du PID. Ma première tentative à terminé à 307° C sur mon hotend... Comme l'ancien était completement détruit j'ai du attendre un certain temps avant que Makergear y jette un nouveau coup d'oeil. Depuis j'ai deux sets complets juste au cas où...


Autres lectures